Archives

Météo

Carte de Vigilance
Météo France




Le Carottage

Quels sont les avantages du carottage diamant ?

La substitution du perforateur traditionnel ou du marteau piqueur par la technique du carottage au foret diamant se justifie par des performances très supérieures et une qualité de travail irréprochable.

trou béton carottage diamant

Carottage Diamant

trou béton carottage perforateur

Carottage Perforateur

Avantages du carottage diamant :

  • les capacités de forage en diamètre et en profondeur ;
  • la grande précision du percement au bon endroit, avec des tolérances au millimètre supprimant tout travail ultérieur de reprise de maçonnerie ;
  • la possibilité de forer en même temps et sans déviation, les armatures contenues dans le béton ;
  • l’absence de vibrations , évitant tout risque de micro-fissures ;
  • le silence de fonctionnement en comparaison à un marteau piqueur par exemple , autorisant des travaux de forage dans les locaux habités et zones sensibles (hôpitaux, bureaux…)
  • L’absence de poussière (travail à l’eau ou à sec avec aspirateur sur les versions portatives).

Quelques applications du carottage :

  • La réalisation de passages de conduites : gaines, tuyaux et canalisations.
  • La réalisation d’ouvertures.
  • Le scellement de boîtiers électriques, la mise en place et le raccordement d’appareils climatiques.
  • L’incorporation de structures métalliques dans le cadre de travaux de reprise et d’agrandissement de bâtiment.
  • L’incorporation de joints d’étanchéité.
  • Les selles de branchement dans les opérations de repiquage de canalisations.
  • Les connexions sur regards ou de création de trous d’évents.
  • Le prélèvement d’échantillons sur structures béton et chaussées.
  • Et bien d’autres applications.

Les points clefs pour effectuer des carottages de pro.

Fixation de la carotteuse

  • Fixation par chevillage : La carotteuse doit être parfaitement stable, donc ancrée sur un support. La stabilité.et la rigidité de la machine garantissent la pénétration rectiligne et le bon guidage du foret dans le matériau tout au long du percement. Pour un forage vertical ou horizontal parfait et précis , la fixation par cheville est recommandée.
  • Fixation par étai : Pour carotter sans faire de chevillage à l’aide d’un étai en aluminium.
  • Fixation par ventouse : Dans le cas ou le chevillage n’est pas autorisé (fixation de plaques de parement sur façades, ou d’assises dans des salles de spectacle ou de rambardes sur balcons, etc.), il est possible d’utiliser un bâti munie d’un kit ventouse + une pompe à vide, qui permettent de ‘’ventouser » la machine sur la surface de travail.  Pour utiliser une fixation par ventouse, le matériau doit impérativement être lisse et non poreuse pour garantir la bonne tenue de la carotteuse.
  • Fixation par piquets : La carotteuse pour tranchée se fixe en fond de fouille à l’aide de piquets.

Carottage à la main ou carottage sur bâti

Carottage à la main

  • Les carotteuses portatives sont utilisable à la main jusqu’au Ø 150 mm. Pour des carottages plus important, les carotteuses portatives peuvent être fixé sur un bâti. Un système de centreur permet d’éviter le dérapage de la machine lors de l’amorce du forage qui conditionne le guidage rectiligne du foret

Carottage à l’aide d’un bâti

  • Avec les moteurs de carottage 220 Volts, il est possible de carotter jusqu’au Ø 450 mm. Pour des diamètres plus important, des moteurs sous 380 Volts ou hydrauliques sont mis en oeuvre.

Carottage à eau ou à sec

  • Carottage à l’eau : L’alimentation en eau est nécessaire pour le refroidissement de l’outil diamanté et l’élimination des boues de forage, ce qui lui assure une plus longue durée de vie et une vitesse de coupe accrue. En cas d’absence d’alimentation en eau, il est possible de connecter un réservoir sous pression. L’utilisation d’un aspirateur de boues est suffisante pour leur récupération.

Choix de la couronne diamant

  • La couronne doit être adaptée à la vitesse de rotation. Une mauvaise vitesse de rotation peut entraîner une usure prématurée ou à l’inverse, un satinage de l’outil. Les carotteuses sont équipées de boîte à plusieurs vitesses permettant de faire varier la rotation selon le diamètre du foret et la dureté du matériau.

Entretien et SAV

  • Les pièces maîtresses d’une carotteuse sont le moteur-boîte et pour les machines sur bâti, les patins de guidage du chariot. La boue de forage est abrasive et nécessite donc le nettoyage soigneux du matériel après chaque utilisation, le dépoussiérage régulier du moteur, le graissage de la boite de vitesse et le réglage ponctuel de l’embrayage.